Aller à : contenu haut bas recherche
 
 
EN     FR
Vous êtes ici:   UNIL > HEC > HEC_EN_BREF
Liens directs
Contact
 
 

Les origines de la Faculté

 

D’Académie en Université

 

En 1861 le peuple vaudois vote une nouvelle Constitution qui fait passer le nombre des membres du gouvernement de 9 à 7, chaque Conseiller·ère d’Etat étant titulaire d’un Département.

 

Le tout nouveau Département de l’instruction publique et des cultes est attribué au radical Victor Ruffy, qui entreprendra une large réforme de l’enseignement primaire dont découlera quelques années plus tard, la Loi académique de 1869.

Appelé au Conseil fédéral, Victor Ruffy cèdera sa place en 1868 à son camarade de parti, le brillant politicien Louis Ruchonnet à qui une société craintive et soucieuse de l’utilisation des deniers publics, prêtera le vœu caché de transformer l’Académie en une Université…Le Grand Conseil accepte à forte majorité le Projet de Loi académique de 1869, suite à l’exposé des motifs et projet de décret présenté par Louis Ruchonnet. L’académie s’étoffe ensuite: aux 5 facultés de 1861 (Faculté de Théologie, de Droit, des Lettres, des Sciences et Technique), viendront s’ajouter celle de Pharmacie en 1873 suivie quelques années plus tard de la Faculté de Médecine.

 

Léon Walras

Préoccupé tout autant par le domaine des finances que par celui de l’instruction, Louis Ruchonnet songe à faire venir, pour occuper la chaire d’économie nouvellement créée au sein de la Faculté de Droit, un jeune économiste français du nom de Léon Walras qu’il a connu lorsque celui-ci avait présenté, à l’occasion d’un colloque en 1860, un mémoire sur l’impôt dans le Canton de Vaud. La candidature de Léon Walras n’est pas du goût de tous. Ses thèses sur la collectivisation du sol y sont peut-être pour quelque chose.

En 1870 Léon Walras, soutenu par Louis Ruchonnet, sera néanmoins nommé au poste. Au cours de ses 22 années d’enseignement, il développe sa fameuse théorie de l’équilibre économique qui fera de lui un des grands maîtres de la discipline. Cette théorie sera le fondement  de ce que les économistes appellent encore de nos jours "l’Ecole de Lausanne". L’éclat de son œuvre marquera à jamais l’Académie. Le 10 mai 1890 le Grand Conseil vote enfin la Loi qui transforme l’Académie en Université.


Vilfredo Pareto


En 1893 Léon Walras présente un jeune marquis italien, Vilfredo Pareto, pour lui succéder. Ce dernier est nommé professeur extraordinaire d’économie politique le 15 avril 1893. Pareto connaît les recherches théoriques de Walras. Il est considéré par ses pairs comme étant un brillant économiste.
L’œuvre de Pareto, ajoutée à celle de Walras, rejaillit sur l’Université de Lausanne et lui donne accès à la notoriété internationale. Mais l’apport de Pareto va encore plus loin. C’est grâce à l’estime acquise auprès de ses collègues et des autorités politiques que naîtront la Faculté des Sciences sociales et politiques et l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC).

1911: année zéro

Au cours des années, Vilfredo Pareto se lie d’amitié pour le professeur de Droit international, Ernest Roguin. Pareto et Roguin mettent au point un projet de création de 2 écoles qui seraient rattachées à la Faculté de Droit, l’une plus professionnelle et plus pratique qui formerait des administrices et adminstrateurs et qui serait la future Ecole des Hautes études commerciales. La deuxième serait plus théorique et mènerait des recherches de type scientifique sur les problèmes sociaux: la future Faculté des Sciences sociales et politiques. Par Loi du 15 mai 1911, L’Ecole des Hautes Etudes Commerciales est instituée.

De l’Ecole à la Faculté


En 1977, l’Ecole des HEC quitte la Cité pour s’installer à Dorigny dans le cadre du transfert progressif de toutes les facultés de l’UNIL sur le campus des bords du lac. La nouvelle Loi sur l’Université de Lausanne est adoptée et mise en vigueur partiellement en 1978 ; l’Ecole des HEC prend alors le rang de Faculté.

1986 et 2011: deux dates anniversaires


En 1986, l’Ecole fête ses 75 ans par de nombreuses conférences, publications et rencontres avec les dirigeantes et dirigeants de divers milieux.

 

En 2011, le Centenaire de la Faculté est célébré avec un programme d'événements placé sous le signe du management responsable. Découvrez 100 ans d'histoire d'HEC Lausanne dans la vidéo tournée à cette occasion:

 

 

 

HEC Lausanne aujourd’hui

 

En 2016, la faculté compte près de 3’000 étudiant·e·s, 80 professeur·e·s ainsi que près de 300 chercheuses et chercheurs. Détentrice de plusieurs agréments internationaux, elle est reconnue pour sa recherche de haut niveau et l’excellence de son enseignement.

 

 
Recherche


       
HEC Lausanne fait sa rentrée
Blog de la recherche
Des idées qui ont de l'impact! www.HECimpact.ch
Internef - CH-1015 Lausanne - Suisse  -   Tél. +41 21 692 33 00  -   Fax +41 21 692 33 05
Swiss University